Points clés pour organiser votre premier voyage en camping-car

Vol tardif, train pris à la dernière minute, le trajet sans un instant de surprise… Un voyage bien géré, on aime ! Cependant, les diverses limitations qu’il pose peuvent parfois éloigner le désir d’aventure. Voyager en camping-car, qui fait de plus en plus d’adeptes en France, permet pourtant de profiter d’une totale liberté. Retrouvez notre petit guide pour organiser votre première expérience en camping-car.

Guide pratique pour un premier voyage en camping-car réussi

Bien choisir son camping car

Bien choisir son camping car

La première étape essentielle dans la préparation du voyage sera de choisir le camping-car adapté à vos besoins, votre situation, votre budget et l’itinéraire prévu. Si vous optez pour un voyage en solo par exemple, un petit van monté suffira amplement. Pour organiser un voyage confortable à deux, voire en famille, optez pour les modèles plus grands et mieux équipés. Si le camping-car au-dessus de la cabine offre un espace et un confort optimaux, le modèle intégré est un véhicule de première classe adapté aux nomades incarnés. Veuillez également noter que si vous n’avez pas les moyens d’acheter un camping-car pour le moment, vous pouvez le louer. Un réseau pour les propriétaires de véhicules tels que Goboony vous permet de choisir parmi une large gamme de camping-cars dans votre région, que vous pouvez louer directement auprès du propriétaire.

Choisissez un véhicule selon vos besoins et votre situation

Planifier son itinéraire

Planifier son itinéraire

Beaucoup d’entre nous sont probablement tentés par l’idée de voyager sans destination, mais est-ce une bonne idée ? Plutôt pas ! Surtout pour les longs trajets ou si vous êtes débutant dans ce type d’aventure. Alors ne prenez pas de risque et planifiez votre voyage bien à l’avance. Ayez une idée de l’itinéraire à emprunter, pour ne rien rater ni d’une superbe vue. Demandez aux autres opérateurs de camping-cars quels sont les itinéraires les plus pittoresques et les endroits à ne pas manquer. Le plan est tout de même important, pour prévoir vos arrêts, stationnements et services.

Se renseigner sur les possibilités de stationnement

Se renseigner sur les possibilités de stationnement

Le choix d’un itinéraire est en effet très lié aux possibilités de stationnement. C’est crucial pour lui d’avoir un endroit sûr où s’arrêter la nuit, vider et remplir. Des airs de parking et de services, ainsi que des campings, il y en a pas mal en France. Néanmoins, ils ne sont pas uniformément répartis sur le territoire du pays. Par conséquent, la nécessité de bien les planifier pendant le voyage. Aussi, n’oubliez pas de réserver votre place de parking à l’avance, sinon vous risquez de vous retrouver sans endroit où passer la nuit.

Trouver un parking / aire de service

Se procurer les équipements indispensables

Pour séjourner au camping, il existe un stock de matériel nécessaire que vous devez toujours avoir sous la main. Pour vous faciliter la tâche, retrouvez une liste du matériel que vous devez absolument avoir avec vous.

Soignez votre confort avec des équipements bien choisis

Vérifier l’état du véhicule pour un voyage en camping car sans faille

Vérifier l’état du véhicule pour un voyage en camping car sans faille

Avant de partir, assurez-vous que le véhicule est en bon état. Vérifiez des choses comme les freins, l’huile, les pneus, l’eau, l’électricité et en général – tous les équipements impliqués dans votre camping-car fonctionnent correctement. Cela vous évitera les pannes et le reste des accidents qui peuvent survenir en cours de route. Si vous n’avez jamais conduit un tel véhicule, faites vos premières manœuvres en ville avant de partir à la découverte du monde. De par sa taille, le camping-car est tout de même plus difficile à conduire et surtout à garer. Enfin, le poids de l’équipement est déjà assez lourd, évitant à tout prix la surcharge. N’oubliez pas de placer des objets lourds dans le fond, près de l’arbre. N’oubliez pas papiers, cartes routières, GPS, vérifiez l’état des routes et la météo, histoire de commencer en toute sécurité.

Accessoires de rangement en tissu THULE pour chaussures à accrocher dans le camping-car, la caravane ou le bateau. Housse en polyester de THULE permettant de ranger jusqu’à 10 paires de chaussures, idéale pour des vacances en famille en camping-car.

Quel sont les marque de camping car à eviter ?

Pour toutes ces raisons, il est aisé de comprendre qu’on ne peut que déconseiller les marques Burstner, Pilote ou encore Dethleffs. Ces trois marques proposent principalement des camping-cars en aluminium qui ne résistent pas à la grêle.

Quelle motorisation camping-car faut-il éviter ? Premier conseil que nous vous donnons sans hésiter : évitez de choisir un moteur de moins de 130 ch. Il sera souvent trop petit pour un véhicule de ce poids (souvent proche de 3,5T pour un intégral).

Quelle marque de Camping-car d’occasion choisir ?

Avec un budget moyen, vous pouvez vous tourner vers un camping-car d’occasion de moins de 15 ans et d’une des marques suivantes : 3C Cartier, Rapido / Fleurette, Carthago, Wingamm, TEC (LMC), Le Voyageur, Niessman et Hymer.

Quelle est la marque la plus fiable en Camping-car ?

Le camping-car Adria est robuste et fiable. Les produits s’adaptent facilement à vos besoins, ce qui explique pourquoi la marque est leader du marché en Suède. Choisir un camping-car Adria, l’une des plus anciennes marques au monde, c’est profiter d’un savoir-faire unique et d’un excellent rapport qualité-prix.

Quelle peinture pour repeindre un Camping-car ?

SUPER THERM® est une peinture acrylique à l’eau pour l’isolation des toitures et façades des camping-cars, caravanes et bateaux pour se protéger en été de la chaleur en réfléchissant les rayons du soleil et en hiver de la chaleur en évitant les déperditions de chaleur.

Comment peindre un outil ? Il est important que la surface à peindre soit lisse et ait une excellente adhérence. À l’aide d’un papier de verre de grain 500 à 600, poncez la surface du camion. Assurez-vous de bien meuler sous tous les angles et d’égaliser les bosses. Ensuite, essuyez la poussière qui se forme lors du ponçage.

Comment aménager l’intérieur d’un camping-car ?

Afin de pouvoir circuler facilement dans votre véhicule, nous vous conseillons d’utiliser les surfaces verticales. Dans la cuisine par exemple, on peut user et abuser des crochets et des vide-poches à accrocher aux murs pour ranger des ustensiles ou des épices par exemple.

Quel prix pour repeindre camping-car ?

Le coût de la peinture d’un camping-car dépend du modèle de camping-car en question, du type de peinture et de la couleur. En général, le coût minimum pour cette opération est un coût de 1500,00 €.

Comment stocker de la vaisselle ?

C’est le moment de se procurer le petit matériel de rangement qui facilitera l’emballage de la vaisselle : Du papier bulle : utilisez-le en couches de 2 ou 3 cm pour emballer un à un chacun de vos objets les plus fragiles. Les cellules remplies d’air amortissent les chocs et préviennent la casse.

Comment conserver la vaisselle dans une box ? Pour minimiser les risques de choc, placez une serviette de bain ou un torchon de cuisine dans le fond de la boîte. Commencez ensuite par disposer les plus gros morceaux de vaisselle puis les plus petits par-dessus.

Comment emballer la vaisselle ?

Pour les assiettes : utilisez du papier journal et du papier bulle comme protection pour la vaisselle. Enveloppez chaque assiette dans du papier journal et fixez-la avec du ruban adhésif. Lorsque votre pile est terminée, enveloppez le tout avec au moins deux couches de papier bulle pour une protection supplémentaire.

Comment emballer de la vaisselle fragile ?

Assiettes, brioches et autres plats fragiles Les assiettes sont souvent lourdes et volumineuses, de préférence n’en mettez pas trop dans une boite, et quand il s’agit d’assiettes, mettez une épaisse couche de papier journal ou même de papier bulle entre chacune d’elles.

Comment ranger la vaisselle pour un déménagement ?

Choisissez des boîtes de petit format pour les livres et la vaisselle. Prenez une ou deux feuilles de papier journal (ou de papier blanc). Assiettes : Emballez-les quatre et quatre. Lorsque vous les rangez, mettez-les debout pour absorber les chocs éventuels.